Articles / Suivez le stage organisé par David Chemillé dans les Alpes !

Suivez le stage organisé par David Chemillé dans les Alpes !
Suivez le stage organisé par David Chemillé dans les Alpes ! le 23 juillet 2009
En déplacement en Isère depuis lundi, les 13 Bretons accumulent les kilomètres de cols ! Et vous allez le comprendre, ce n'est pas triste...

Source : http://www.sportbreizh.com/Fou_d_velo-544-0-0-0.html

En stage : Sébastien Le Naour, Florian Guillou, David Toullec, Tom Coppeland ( Breton dadoption ), Florian Le Corre, Loïc Debelhoir, Jean-Marc Bideau, Thibault Jeannes, Cyrille Prisé, Benoît Joannigot, Matthieu Jeannès, Julien Carpon, David Chemillé

Mardi



Au programme du 1er jour, la Croix de Fer, sous un soleil radieux et une température avoisinant les 35 ° C, le passage du col démontre la bonne forme actuelle de Jean-Marc Bideau, qui franchit le col en tête en se permettant de devancer au sprint, notre sympathique grand Breton préféré Tom Coppeland Les 2 Florian ont récolté les derniers points disponibles en haut de ce col classé Hors Catégorie.

Une petite pause en haut à permis à chacun de se réhydrater La descente sest passée très vite et chacun a pu prendre la mesure de ses qualités de descendeur et de secouriste car le groupe de Bretons à dû porter assistance un « coureur » Hollandais victime dune chute dans la descente Rien de grave du « vernis » comme connaissent tous les coureurs.


Le mardi 14 juillet, jour de fête national le groupe sest scindé en deux, les 2 pros dun coté, partis faire 5 heures du côté du Galibier et le reste du groupe où chacun sest testé sur la monté de lAlpe dHuez Le résultat de cette montée a permis à Florian Le Corre de confirmer ses talents de grimpeur devant un excellent Matthieu Jeannés



Mercredi



Cette journée, de mercredi était celle que chacun des 11 mercenaires avaient coché En effet, un programme copieux à été élaboré par toute léquipe ! Départ de Bourg doisans, sous un ciel très nuageux et parsemé de petites averses et de brouillard, direction, la Croix de Fer (2068m), passage au sommet de Florian Guillou devant Tom Coppeland et Jean Marc Bideau



La descente du col se fait en groupe qui bifurque vers la droite pour sessayer au col du Mollard(1320m) passage au sommet Florian Guillou, devant Tom et Matthieu Jannès





Une superbe descente du col du Mollard à permis à chacun des coursiers de se laisser griser par les sensations de la vitesse. Traversée de St Jean de Maurienne, direction St Michel de Maurienne par la « nationale » très encombrée de la vallée Ce changement de vallée à dailleurs vu les conditions climatiques saméliorer et tourner au soleil.



Le début du col du Télégraphe se fait sous une chaleur très lourde avoisinant les 30°c et tout le groupe monte ce fameux col sous un tempo très soutenu en direction du « Col du Galibier » Le passage du sommet voit un premier changement de lordre des passages avec notre fameux Tom, mais cette fois devant Thibault Jeannès et Jean-Marc Bideau



Une petite collation était prévue en haut du Col du Télégraphe (1566m) ! Une courte descente amène le groupe à Valloire, pour débuter le mythique Col du Galibier et ses 2646m daltitude, le toit du circuit du jour. L'ordre des passages est le suivant: Florian Guillou, Florian Le Corre, Jean-Marc Bideau et Matthieu Jeannès. Reste aux meilleurs coureurs à attendre les retardataires et à prendre la route du retour 55km de descente parsemés de quelques remontées



Larrivée à Bourg doisans se fait après plus de 7h00 deffort mais chacun des coureurs avait un plaisir non dissimulé après avoir réalisé lune des étapes mythiques du Tour de France. Il est vrai que la montée de lAlpe dHuez aurait couronné le tout mais cela se fera demain Une course chronomètrée est en effet prévue demain jeudi avec, au départ, Florian Le Corre, Thibault Jeannès et son frère Matthieu, David Toullec et Cyrille Prisé.

L'étape du tour :

Comme vous avez pu le voir, au travers des classements, le groupe de David Chemillé a terminé son stage par la fameuse « étape du tour », Montélimar - Mont Ventoux, ce lundi 20 juillet.




Le groupe de Bretons à donc planté, une dernière fois, sa tente sous le soleil du sud, le dimanche soir après avoir effectué un petit raid, les conduisant de Bourg dOisans à Montélimar ( sans avoir oublié de laissé des véhicules à Malaucène, village au pied du Ventoux pour le retour)



5h00, les téléphones qui sonnent marquent le début dune longue journée



En effet, chacun prépare son matériel, son ravitaillement et se dirige lentement vers la ligne de départ ( la fermeture des sas étant fixée à 6h30, il était important de partir très tôt ). Le placement se fait calmement, cela marque la qualité de lorganisation (9500 coureurs et cyclosportifs au départ.)



Après ½ heure dattente sous un ciel bleu et une température de 18° , limposant peloton sélance par vagues successives, le groupe de Bretons se trouve séparé en 2 parties ( en fonction des N° de dossard). Ainsi, ils sont 4 à partir dans le 1er pelotons, et le reste de la troupe sélance au alentours de la 2500ème placeCest donc à 7h00, précise, que sélance « lEtape de Tour 2009 »



Devant, Florian Guillou, Jean-Marc Bideau, Benoît Jouannigot et Mathieu Jeannès font la course et cest de bon augure pour le résultat final A larrière les choses sont un peu plus complexes car les gars partent pour une longue remontée !



La course se passe comme toutes les autres, ponctuée dattaques et de retours, jusquau pied du Ventoux, où Dimitri Champion honore son beau maillot de Champion de France en plaçant une attaque à lentame de la dernière montée Jean-Marc, se contente de contrôler le groupe de contre !



Plus en arrière, une remontée a commencé dès le début de la course et chacun des Bretons doublera environ 2300 coureurs pour terminer très honorablement. Cette difficile étape, ponctuée de 4 petits cols avant la dernière ascension a confirmé à chacun, que le Ventoux est bien ce quil y de plus dur sur le territoire Français !



1 : Dimitri CHAMPION

2 : Jean-Marc BIDEAU



11 : Florian GUILLOU

58 : Nicolas JOUANO

62 : Matthieu JEANNES

66 :Benoît JOANIGOT

105 : Tom COPELAND

106 : Florian LE CORRE

240 : Thibault JEANNES

306 : Cyrille PRISE

307 : David CHEMILLE

352 : Loïc DEBHELOIR

570 : Julien CARPON



Mots choisis :



Jean-Marc : « Les jambes étaient plutôt bonnes aujourdhui, « létape du tour » est vraiment une belle course, lorsque Dimitri à attaqué, jai temporisé avant dy aller moi-même, mais il était quand même très fort car au sommet je passe avec 5 min de retard, Dimitri était très bien aujourdhui »



Florian : « Aujourdhui, ce nétait pas une bonne journée pour moi, je lai su dès les premiers coups de pédales, en plus jai été victime dune crevaison avant le Ventoux, je me suis donc retrouvé en deuxième rideau. Je suis sorti pour revenir dans le groupe de tête, mais au pied du Ventoux, Dimitri a attaqué et jai payer leffort que je venais de produireEnsuite jai monté le Ventoux à ma main, mais je dois avouer que ce col est très difficile »



Matthieu : « Javais de bonnes jambes et je me suis retrouvé dans le 1er peloton très rapidement, malheureusement jai été victime dune chute, un gars a fait un écart devant moi pour prendre un bidon et je nai pas pu léviterdommage car aujourdhui javais de bonne jambes »



Benoît : « Cest vraiment une belle course que jai eu beaucoup de plaisir à courir, on vois que lorganisation est vraiment bien rodée et que nous sommes loin dune cyclosportive au sens propre du termeen fait à lavant cest vraiment une course »



Tom : « Javais déjà couru « Létape du Tour » lorsque jétais junior, et cétait déjà un bon souvenir, cette fois, on est parti très loin et on a tout fait pour revenir à lavant, ça a été une poursuite de 100km, dans les cols, mais on a laissé beaucoup dénergie et la fin de la course à été très difficile The Boss its Ventoux ...



Florian Le Corre: « En ce qui me concerne, cest un peu comme Tom, on a roulé pour revenir à lavant, mais cétait une erreur car devant ils ne chômaient pas et on a laissé beaucoup de force dans cette vaine poursuiteLe Ventoux, on la fait au courage ! »



Thibaut : « Jai fait la même erreur que Tom et Florian et je me suis rendu compte que les forces laissées dans la poursuite me manqueraient pour monter le Ventoux et ses 21 km de montée Cétait au courage et cétait très dur ! »



Cyrille : « Avec David, on a pas fait la même erreur que les jeunes et on à effectué une remonté rapide mais on en a gardé sous la pédale, jai effectué un tempo soutenu dans tous les cols et sur le plat et dans les descentes, on récupérait Finalement cette journée à été magnifique je finis très bien et jai pu profiter du paysage, des odeurs de lavande et du « cri cri » des cigales ! »



David : « Jai passé également une belle journée de vélo, Cyrille était très bien et on a pu gérer notre effort, au mieux, on sest arrêtés à tous les points « ravitaillement » : heureusement car jai pris une fringale à deux kilomètres du sommet et dans le Ventoux ça ne pardonne pas ! Cest dailleurs très étrange car ça vient dun coup; finalement, les 2 derniers kilomètres étaient assez longs mais cétait super ! »



Loïc : « Cest parti très vite et avec Julien, nous navons pas voulu nous mettre « dans le rouge », on a donc effectué une remontée prudente et au bout du compte je ne finis pas trop mal Le Ventoux cest quand-même quelque chose de grandiose ! »



Julien : « La course sest très bien déroulée jusquau pied du Ventoux. Avec Loïc, nous avons bien roulé. Toutefois, Le Ventoux à été très difficile pour moi, jai vomis, il faisait très chaud et cette rampe de 12 km, dans la forêt était vraiment terribleJe men souviendrai toujours ! »


Articles à ne pas rater !

Rejoignez-nous sur Facebook !